The First Cold Morning of September

16 09 2007

September 16th, 2007 – New Brunswick NJ

There is a magical contradiction in this first cold morning of the arriving Autumn. This morning the sun shines bright on the green leaves outside my open window, but it cannot disguise the hostile coldness in the air. This chill does not numb my body though. This chill reminds me of the agony, the pain and sorrow, the sensuality and bliss, the desire and amour that I once felt. It hurts and heals at the same time. It reminds me that I am alive because I feel and that I feel because I am alive.

The slight chill in the air brings me memories of the first and last Septembers in her life. Soon, the leaves will change colors and I will have forgotten if I am seventeen, twenty-one, or twenty-four years old.

Advertisements

Actions

Information

4 responses

18 09 2007
Lola

l’arrivée de l’automne se sent toujours sentimentale. il y a quelque chose dans le ciel que les marques vous aspirent à plus. plus de chaleur. la chaleur d’un jour d’été. la chaleur de l’amitié à votre coeur. la chaleur d’une écharpe pour soulager le froid.

cette saison vous porte aux profondeurs de vos désirs et aux tailles de vos mémoires. c’est dans ces deux choses que nous survivons.la combinaison est comme un rêve. la partie difficile se comprend de ce rêve en notre réalité.

“quand vous savez que la langue, il est facile de croire que quelqu’un dans le monde vous attend, s’il est au milieu du désert ou dans une certaine grande ville… sans tant d’amour, ses rêves n’auraient aucune signification”

27 09 2007
Dany J

Lola,

Je ne sais pas si l’écharpe bourgogne doit rester dans mes rêves, mes souvenirs ou ma réalité.

La chaleur d’ete me fait me sentir impassible. Il se faut souffrir un peu pour sentir la chaleur d’un amour perdu… et l’amour d’une chaleur pour trouver.

Dany J.

28 09 2007
Erin

C’etait magnifique. I thought I would keep up with the whole French thing. I loved that…it was so poignant.

Erin (from Nova) 😉

9 10 2007
claire

s’il y avait jamais une vérité en ce monde, il pourrait trouver dans les yeux.

c’était une fois qu’une vision trouble et peu familière et est maintenant une photographie claire. mais je ne peux pas tenir cette photographie. il brouille et devient un rêve encore. vous pouvez lire des mots et écrire des mots, mais c’est toujours un rêve. réveillez-vous.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s




%d bloggers like this: